Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Partager Outil
X

FAQ

Comment ça marche

Retrouvez notre FAQ qui répond aux questions les plus courantes que vous nous posez.

Allaitement

Bébé arrive bientôt et vous vous posez beaucoup de questions sur l’allaitement maternel, Combien de fois par jour faut-il allaiter ? Je n’ai pas de montée de lait, que faire ?... Découvrez les questions les plus fréquentes et quelques conseils.

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou à l'avis d'un professionnel de santé. En cas de doute, consultez un pédiatre ou votre médecin généraliste. L’alimentation lactée de (l’allaitement maternel exclusif) doit être poursuivie aussi longtemps que possible (un an)

Une jolie aventure va débuter ou a débuté entre vous et votre bébé : celle de l'allaitement. C’est un moment magnifique et unique car vous allez créer entre votre bébé et vous des liens magiques. 

En effet, dès le deuxième trimestre de grossesse, vos seins produisent du colostrum qui est un liquide lacté, un peu jaune et épais. Le colostrum est le premier "lait" qui évoluera vers le lait mature au bout de 3 jours après la naissance de votre enfant. C’est l’aliment idéal pour l’alimentation de votre bébé et pour qu’il puisse prendre des forces. Il est recommandé de mettre votre bébé au sein durant la période d’éveil qui suit la naissance car votre colostrum contient des anticorps et il est très riche en protéines.

Pendant les premiers mois, votre lait contient 100% des nutriments et les calories dont votre bébé a besoin. 

Comme toute future maman ou jeune maman, comme pour les papas, il est normal de se poser des questions sur l’allaitement maternel. En effet, vous découvrez ce nouveau et prodigieux talent qui vous intrigue, et il va vous falloir créer de nouveaux repères pour que votre allaitement se passe dans les meilleures conditions et en toute sérénité (par exemple, adapter vos heures de sommeil à intervalles irréguliers ; ou encore trouver des lieux appropriés pour allaiter votre bébé).

Découvrez les questions les plus fréquentes que se posent comme vous les jeunes parents au sujet de l’allaitement accompagnées de conseils, et d’astuces, pour que vous puissiez allaiter en toute sérénité. N’hésitez pas à poser toutes vos questions à votre médecin, sage-femme, gynécologue-obstétricien ou votre pédiatre.

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou à l'avis d'un professionnel de santé. En cas de doute, consultez un pédiatre ou votre médecin généraliste. L’alimentation lactée de (l’allaitement maternel exclusif) doit être poursuivie aussi longtemps que possible (un an)

Une jolie aventure va débuter ou a débuté entre vous et votre bébé : celle de l'allaitement. C’est un moment magnifique et unique car vous allez créer entre votre bébé et vous des liens magiques. 

En effet, dès le deuxième trimestre de grossesse, vos seins produisent du colostrum qui est un liquide lacté, un peu jaune et épais. Le colostrum est le premier "lait" qui évoluera vers le lait mature au bout de 3 jours après la naissance de votre enfant. C’est l’aliment idéal pour l’alimentation de votre bébé et pour qu’il puisse prendre des forces. Il est recommandé de mettre votre bébé au sein durant la période d’éveil qui suit la naissance car votre colostrum contient des anticorps et il est très riche en protéines.

Pendant les premiers mois, votre lait contient 100% des nutriments et les calories dont votre bébé a besoin. 

Comme toute future maman ou jeune maman, comme pour les papas, il est normal de se poser des questions sur l’allaitement maternel. En effet, vous découvrez ce nouveau et prodigieux talent qui vous intrigue, et il va vous falloir créer de nouveaux repères pour que votre allaitement se passe dans les meilleures conditions et en toute sérénité (par exemple, adapter vos heures de sommeil à intervalles irréguliers ; ou encore trouver des lieux appropriés pour allaiter votre bébé).

Découvrez les questions les plus fréquentes que se posent comme vous les jeunes parents au sujet de l’allaitement accompagnées de conseils, et d’astuces, pour que vous puissiez allaiter en toute sérénité. N’hésitez pas à poser toutes vos questions à votre médecin, sage-femme, gynécologue-obstétricien ou votre pédiatre.

Combien de fois bébé doit téter pendant l’allaitement ?

Un bébé tète entre 8 et 12 fois par jour en moyenne. Comme il n’a pas la notion des heures de repas, il va se réguler tout seul selon sa faim. Les tétées peuvent varier de toutes les heures à toutes les 3 heures en moyenne pendant les premiers mois, avant qu’il espace ses prises les mois suivants (toutes les 3 à 4 heures en moyenne). 

Combien de temps dure l’allaitement ?

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande un allaitement exclusif au sein jusqu’à l’âge de 6 mois. De 6 mois à 2 ans (et plus si vous le pouvez et si vous le souhaitez), il est recommandé que l’allaitement au sein soit complété par une autre alimentation.

Pourquoi n'est-il pas nécessaire de donner de l'eau à un bébé allaité ?

Votre lait contient 88% d’eau. Grâce à la teneur en eau de votre lait, votre bébé s’hydrate régulièrement. S’il fait chaud, votre lait s’adaptera et votre bébé fera des petites tétées plus fréquentes pour qu’il ait tout ce dont il a besoin. Si vous vous posez la question sur la température de votre corps contre la sienne en cas de fortes chaleurs, sachez que votre bébé n’aura pas trop chaud car votre corps l’aidera à maintenir sa température à 37°C.

L'OMS conseille de ne pas donner d'eau au bébé allaité durant les 6 premiers mois suivant sa naissance. Tant que bébé tête à la demande, votre lait lui apporte l'hydratation nécessaire

Pensez à boire suffisamment d’eau pour que vous, maman, restiez bien hydratée !

Comment savoir si vous avez assez de lait ?

Voici quelques repères pour savoir si vous avez ne manquez pas de lait, mais soyez rassurée ce cas de figure est rare :

·       Vos seins sont plus remplis avant les tétées.

·       Votre bébé mouille sa couche en moyenne 5 à 6 fois par jour (à chaque change)

·       Après les 5 premiers jours, les selles de votre bébé sont molles et jaunes (en moyenne 3 le premier mois)

·       Votre bébé se réveille tout seul pour téter et montre des signes de satiété il est repu après les tétées.

·       Votre bébé a récupéré son poids de naissance au cours de ses deux premières semaines. 

·       Son poids augmente en moyenne de 20 à 30 g par jour pendant ses 4 premiers mois et se stabilise de 15 à 20 g par jour.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Comment conserver le lait maternel ?

·       A température ambiante : entre 19 °C et 22 °C, 4 heures maximum entre le recueil et la consommation par le bébé.

·       Au réfrigérateur : entre 0 à 4 °C, pendant 48 heures maximum. 

Au congélateur : A – 18°C, vous pouvez conserver votre lait pendant 4 mois maximum. Privilégiez un récipient en verre et ne le remplir qu’au 2/3. Vous pouvez aussi remplir des bacs à glaçons. La décongélation doit se faire au réfrigérateur et être consommé dans les 24 heures. Votre lait ne doit jamais être recongelé.

Comment conserver une bonne lactation ?

Avant toute chose assurez-vous que votre bébé soit rassasié car ce qui peut vous paraitre peu est peut-être suffisant pour lui. Sachez que les seins produisent le lait en fonction des besoins de l’enfant et s’adaptent aux variations de son appétit.

Si vous avez un doute, consultez votre médecin.

Voici quelques astuces pratiques :

·       Vous pouvez, entre les tétées, utiliser un tire-lait pour stimuler votre production de lait maternel. 

·       Laissez vos seins en libre-service ! Plus vous nourrirez votre bébé au sein et plus vous aurez de lait maternel. 

·       Mangez de façon variée et équilibrée

·       Appuyez pendant 5 secondes sur votre sein pendant la tétée et privilégiez un endroit tranquille pour vous et votre bébé.

Faut-il une alimentation particulière à respecter quand on allaite ?

·       La composition de votre lait et sa quantité peuvent être modulées, entre autres facteurs, par ce que vous mangez et buvez quotidiennement. 

·       Boire régulièrement et à sa soif est essentiel car votre lait contient 88% d’eau.

·       Consultez votre médecin pour avoir la liste des ingrédients pour composer vos repas et dans tous les cas, mangez équilibré, ne sautez aucun repas et ne buvez surtout pas d’alcool ou trop de café ou de thé. 

Pourquoi allaiter donne faim ?

Allaiter, c’est sportif ! Vous dépensez de l’énergie en produisant du lait maternel et votre corps travaille en permanence pour s’adapter aux besoins de votre bébé. 

Quels coussinets choisir pendant l’allaitement ?

Indispensables pour prévenir les fuites de lait intempestives et les petites auréoles sur vos vêtements, encore faut-il trouver des coussinets qui soient à la fois agréables à porter et faciles à changer. 

Vous avez le choix entre les coussinets lavables et les coussinets d’allaitement jetables en tissu, en coton, et même en bambou. Ils ont l’avantage d’être hygiéniques et d’être mobiles.

Quant au confort, nous vous conseillons de tester plusieurs modèles pour trouver celui qui sera le plus doux et le plus adapté à la forme de votre sein et à votre soutien-gorge.

Si vous êtes à la maison, vous pouvez également opter pour les coquilles qui recueillent l'excédent de lait et vous évitent les auréoles sur vos vêtements. Choisissez-les aérés pour que votre peau puisse respirer.

Que faire si vos seins sont douloureux pendant la tétée ?

Soyez rassurée, vos seins sont en bonne santé, c’est juste qu’ils sont très sollicités. Crevasses, douleurs, engorgements, ces petits soucis sont fréquents et disparaitront vite sans laisser de traces. 

Voici quelques conseils, si vos seins sont douloureux pendant la tétée : 

·       Installez-vous confortablement pour que votre sein soit le mieux placé dans la bouche de votre bébé et qu’il ne soit pas contraint de trop « tirer » sur le mamelon.

·       Assurez-vous que votre bébé prenne bien votre aréole entre ses lèvres pour que votre téton soit bien calé dans sa bouche.

·       Massez votre sein pendant que bébé tète. Il est important de s’installer confortablement, sans appui douloureux, sans tension.

·       En fin de tétée, hydratez votre mamelon et votre aréole avec un peu de votre lait car il est riche en matière grasse et antiseptique. 

·       Changez vos coussins d’allaitement régulièrement et le soir, après la douche, hydratez-vous. 

·       Dans tous les cas, consultez votre médecin pour qu’il vous conseille.   

Que faire si vos seins sont engorgés si vous allaitez ?

Il arrive parfois que vos seins soient douloureux au moment de l’éjection de lait. Vos seins sont tendus, sensibles, parfois bosselés et une poussée de fièvre peut se manifester. Ne vous inquiétez pas, c’est temporaire : ce sont vos canaux lactifères qui sont bloqués à cause d’une surabondance de lait maternel. Cela devrait se calmer si votre bébé tête bien et autant qu’il le souhaite. Souvenez-vous, la nature est bien faite, vous avez du lait à volonté pour répondre à la faim de votre bébé. 

Petits conseils pour soulager l’engorgement des montées de lait : 

·       Choisissez un soutien-gorge confortable ;

·       Nourrissez votre bébé à la demande ;

·       Vous pouvez également tirer votre lait pour vous soulager ;

·       Massez-vous pendant votre bain ou sous la douche car la chaleur et l’eau assoupliront votre peau.

·       Des compresses froides entre les tétées peuvent aider.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

Nutrition infantile

Quels sont les signes de la diversification alimentaire de bébé ?

Quels sont les signes de la diversification alimentaire de bébé ? Retrouver toutes les réponses à vos questions sur la diversification alimentaire dans notre FAQ.

Mon bébé joue avec sa nourriture : dois-je le laisser faire ?

Avec les bébés, c’est souvent un passage obligé ! Aux alentours de 8 mois, ils commencent à utiliser leurs doigts pour manger. C’est leur façon d’explorer leur assiette et de devenir plus autonome. Jouez le jeu et proposez-lui des petits morceaux fondants de nourriture qu’il pourra saisir entre ses doigts. Vous participez ainsi à l’éveil de votre bébé.
Et surtout ne vous inquiétez pas, c’est temporaire. Avec le temps, votre bébé apprendra à manger avec sa cuillère « comme les grands ».

Mon bébé salive beaucoup, met ses doigts dans la bouche et gigote beaucoup quand il me voit manger, est-il prêt pour la diversification ? Quels sont les autres comportements annonciateurs qui montrent que mon bébé est maintenant prêt à accepter d’autres a

Les signes qui montrent que votre bébé est prêt à accepter d’autres aliments que le lait : sont les suivants : C’est en général à partir de 6 mois que peut commencer la diversification alimentaire.

·       Il montre un intérêt certain en vous regardant manger et suit votre cuillère des yeux lorsqu’il vous voit manger

·       Il est très intéressé par ce qui se trouve dans votre assiette

·       Il mime la mastication pendant vos repas

·       Il sait montrer qu'il n'a plus faim en tournant la tête ou ne refusant d'ouvrir la bouche

Au démarrage, nous recommandons d’introduire les purées de légumes, en ne proposant qu’un seul légume à la fois cuit avec une texture bien lisse pour commencer.

L’introduction d’un aliment à la fois vous permettra de déceler une éventuelle allergie de votre bébé plus facilement et d’autre part, permettra à votre petit gastronome de découvrir chaque aliment un par un, ce qui sera ainsi optimal pour son éveil des sens.

Commencez par quelques cuillères puis vous pourrez petit à petit augmenter les quantités tout en respectant l’appétit de votre bébé. à rappeler que la diversification alimentaire n’est pas un substitut du lait maternel

Bébé refuse de manger, Comment faire manger un bébé ?

Comme pour tous les refus alimentaires : ne pas trop insister sur le moment. En « forçant » bébé avec une trop grande insistance, vous ne feriez que l’enfermer dans son rejet. Mieux vaut attendre un autre jour où bébé sera peut-être plus en forme ou plus « ouvert » à l’innovation pour lui proposer de nouveau ! Il faut en général de la patience et plusieurs essais pour réussir…

Mon bébé ne finit pas son assiette : que dois-je faire ?

Votre bébé sait quand il a faim et quand il a suffisamment mangé. Ainsi, pour respecter son appétit, ne le forcez pas à finir son assiette.Il faut néanmoins veiller à préserver son appétit pour les repas en limitant les collations et lui proposer des portions adaptées à son âge.

Bébé refuse de manger les morceaux : que dois-je faire ?

Le refus des morceaux est plus fréquent que le refus de la cuillère. Une mauvaise expérience lors de l’introduction des premiers morceaux, des difficultés de déglutition, des morceaux de taille non adaptée, une appréhension de la maman …? Les raisons peuvent être multiples mais, quelles qu’elles soient, le rejet des morceaux peut se corriger en représentant régulièrement à bébé des petits morceaux fondants dans ses aliments mixés. Attention cependant, il est important de ne pas forcer votre bébé s’il les refuse.

Je n’arrive pas à faire manger du poisson à mon bébé : que dois-je faire ?

Votre bébé exprime ses préférences alimentaires et le poisson n’en fait pas partie. Face à un refus, il est important de ne pas baisser les bras. Sans forcer, il est recommandé de continuer à en proposer de temps en temps. Vous pouvez varier les poissons car ils ont tous des goûts différents (saumon, cabillaud, sole, truite…) et varier les recettes en les associant à divers légumes et féculents.

Faut il forcer un bébé à manger et à finir son assiette ?

Certainement pas ! Comme vous, bébé peut très bien avoir peu d’appétit et ne pas vouloir finir ce que vous lui proposez. Parce qu’il est fatigué ce jour-là ou contrarié, parce qu’il a trop mangé au dernier repas ou parce qu’il est un petit peu malade... 

Faut-il souvent proposer à boire à bébé ?

Tout dépend de son âge et des circonstances. Sauf canicule ou forte fièvre, il n’est pas nécessaire de lui proposer à boire du moment qu’il est nourri au sein exclusivement parcontre, dès que son alimentation se diversifie avec des aliments moins riches en eau (à partir de 6 mois), il a besoin de boire mais de l’eau uniquement ! Avec le lait maternel, c’est en effet la boisson physiologiquement la mieux adaptée à bébé ! Parce qu’ils contiennent le sucre des fruits, les jus de fruits ne lui seront proposés qu’en alternative aux fruits et de façon exceptionnelle. Bien sûr, les boissons sucrées (type soda) sont totalement proscrites. A savoir : un bébé qui est dans une environnement chaud ou qui a de la fièvre a un besoin de boire beaucoup plus important que celui d’un adulte dans la même situation car il se déshydrate plus vite.

Combien de fois par jour puis-je donner à mon bébé de la viande ou du poisson ?

Pour un bon équilibre alimentaire, la viande ou le poisson, c’est une fois par jour et en quantité adaptée à l’âge de votre bébé. En effet, ces aliments apportent des protéines qui sont à consommer en quantité modérée pour ne pas surcharger l’organisme encore immature de votre bébé. Ainsi, nous vous recommandons de suivre les dosages suivants pour une journée :

·       10g pour les bébés de 6 mois et plus

·       10 à 20g pour les bébés de 8 mois et plus

·       15 à 30g pour les bébés de 12 mois et plus

·       30 à 40g pour les bébés de 18 mois et plus

À quel âge introduire le poisson dans l’alimentation de votre bébé ?

A partir de 6 mois, votre bébé commence sa  diversification … Il peut enfin manger du poisson !

Quelques petits conseils : commencez avec de toutes petites quantités (la première fois, 1 à 2 cuillères à café mixées, une seule fois par jour), utilisez seulement du poisson blanc ou du saumon, et choisissez la cuisson à l’eau.

À quel âge introduire de la viande dans l’alimentation de mon bébé ?

A partir de 6 mois, votre bébé peut enfin découvrir le goût de la viande ! Vous pouvez commencer par de toutes petites quantités : la première fois, 1 à 2 cuillères à café mixées. A cet âge, pour ne pas surcharger son système digestif, nous vous conseillons de ne donner de la viande à votre bébé qu’une seule fois par jour, au déjeuner ou au dîner, et 2 à 3 fois par semaine.

Pour mon bébé, la viande c’est mieux au déjeuner ou au dîner ?

Le plus souvent, la viande, comme le poisson, est servi au déjeuner. Mais rien ne vous empêche d’en préparer au repas du soir si c’est plus facile pour vous. Il vous suffit de trouver le bon moment : celui où vous avez le plus de temps et où votre bébé est le plus éveillé. La seule précaution importante, c’est de respecter les quantités adaptées à ses besoins et de ne pas lui proposer de viande plus d’une fois par jour.

Combien de fois par semaine mon bébé peut-il manger du poisson ?

A 6 mois, le moment de lui faire découvrir le poisson est arrivé ! Commencez par de très petites quantités : 2 cuillères à café maximum une seule fois par jour, au déjeuner ou au dîner. Et pour ne pas trop surcharger son organisme encore fragile, nous vous recommandons de ne pas donner de poisson à votre bébé plus de 2 à 3 fois par semaine.

Combien de fois par semaine mon bébé peut-il manger de la viande ?

Pour initier votre bébé à la viande, commencez par de très petites quantités : 2 cuillères à café maximum, une seule fois par jour (au déjeuner ou au dîner). La viande pour votre bébé, c’est 2 à 3 fois par semaine parce que ses reins et son système digestif sont encore tout neufs.

Combien de fois par semaine mon bébé peut-il manger de la viande ?

Grossess

Où en est mon bébé ? (6ème mois de grossesse)

Le cerveau de votre bébé se développe de plus en plus : au fur et à mesure que le cortex s'accroît, les circuits neuronaux commencent à s’établir. En clair, bébé perçoit les signaux provenant de ses organes sensoriels (goût, odorat…) et va bientôt pouvoir les mémoriser, et même y réagir !

Votre bébé continue de beaucoup s’agiter dans votre ventre. Lorsque vous caressez votre ventre, il peut même y répondre en venant à la rencontre de votre main. Des instants magiques ! Il commence aussi à réagir aux différents sons qui l’entourent, et notamment ceux qui viennent de l’extérieur : la musique bien sûr mais aussi votre voix, celle de son papa… Votre bébé est également très sensible aux agressions sonores : un environnement calme est donc important.

Attention, son système nerveux est encore, à ce stade, à peine mature ! Evitez de le surstimuler. Allez-y en douceur ! Vous pouvez lui parler calmement, lui raconter votre journée, partager vos sentiments, lui faire écouter de la musique douce, le caresser…

Son corps ressemble de plus en plus à celui d’un bébé. Il devient plus potelé, car une couche de graisse s’accumule sous sa peau pour lui donner des réserves à la naissance. Sa peau est totalement recouverte d’un film gras protecteur, le vernix caseosa.

Mes bons réflexes alimentaires (6ème mois de grossesse)

Plus que jamais, il est important de manger de tout pour faire découvrir à votre bébé différentes saveurs. Son apprentissage des goûts et des odeurs commence vraiment à ce stade. Les molécules aromatiques des aliments que vous ingérez lui parviennent via le liquide amniotique : profitez-en pour partager ensemble les plaisirs de la bonne chère… tout en restant raisonnable évidemment !

Votre ventre s’arrondissant de plus en plus, vous commencez peut-être à avoir des problèmes pour vous endormir, voire des insomnies. Pour les aider à les éviter, faites attention aux matières grasses en excès le soir.

La question du mois : comment éviter les brûlures d’estomac ?

Votre bébé prend de plus en plus de place dans votre ventre. Résultat : il comprime d’autres organes, et notamment l’estomac, ce qui entraîne des remontées acides dans l’œsophage. Pensez à manger lentement, en prenant le temps de bien mâcher. Evitez dans ce cas les aliments épicés. Faites des repas plus légers, et accordez-vous un à deux en-cas par jour. Pensez à boire régulièrement, surtout entre les repas, une eau fraîche mais non glacée et non gazeuse. Si vos brûlures d’estomac ne passent pas, demandez conseil à votre médecin. Ne prenez jamais de médicament sans lui demander son avis.

A la fin de votre 6e mois de grossesse, votre bébé ressemble de plus en plus à un poupon : il commence à grossir, ses cheveux et ses ongles sont formés. Quant à vous, vous allez bientôt entamer la dernière ligne droite : les 3 derniers mois avant l'arrivée de bébé. D'ailleurs, les cours de préparation à l'accouchement, c'est pour le mois prochain !

Vous n'avez toujours pas trouvé
ce que vous cherchiez?

Essayez notre nouveau moteur de questions intelligent. Nous aurons toujours quelque chose pour vous.